Rayonner

Ekotag Move: en route vers une empreinte écologique réduite

Ekotag Move

Éric de Gheldere est un entrepreneur en série. Après avoir travaillé en journalisme et fondé des entreprises en production télé ainsi que des espaces créatifs, il a lancé en 2013 Ekodéfi, une plateforme Web visant à encourager les gens à faire des changements pour leur santé, leur mieux-être et l’environnement. Ce premier concept s’étant avéré un succès d’estime plus qu’un succès commercial, Éric et ses partenaires se sont tournés vers une nouvelle initiative qui leur donnerait des mesures de réussite plus concrètes. C’est ainsi qu’en 2020, Ekotag Move a vu le jour. Cette application est l’une de celles qui génèrent des données pour le « Programme d’expérimentations riches en données liées à la mobilité », en partenariat avec Jalon.

 

Objectif carboneutre

Ekotag Move est la première d’une série d’applications développées par Éric de Gheldere et son équipe. Cette fois, leur concept est très niché : l’objectif est de calculer en temps réel les retombées environnementales des utilisateurs en lien avec leurs moyens de transport. Un peu à la manière de certaines applications déjà existantes, notamment dans le milieu des assurances, celle-ci utilise les outils du téléphone intelligent pour prendre des mesures précises sur les déplacements de ses usagers. Qu’ils soient en vélo, en métro, en bus, en voiture électrique ou à essence, l’application le détecte : grâce à cet audit, elle peut ensuite faire une moyenne des modes de transport utilisés et en déterminer l’équivalent en grammes de CO2

La demande pour un calcul d’une telle précision est bien réelle. En effet, bon nombre de personnes, de nos jours, ont l’ambition profonde de diminuer leur empreinte carbone. Mais plusieurs ne savent pas nécessairement par où s’y prendre et ignorent quel aspect de leur mode de vie pourrait être modifié pour améliorer nettement leur score. La technologie nous offre aujourd’hui la chance d’avoir une réponse très claire à ces questions, sans avoir à remplir de longs formulaires fastidieux. Ekotag Move est simple, interactive et efficace ; elle s’adresse à quiconque veut bien l’utiliser, mais également aux entreprises qui souhaitent connaître et compenser leurs émissions de carbone. 

L’application d’Éric de Gheldere est doublement intéressante pour ses utilisateurs. D’un point de vue ludique et profitable, elle permet d’accumuler des ekopoints en posant des gestes en lien avec le transport durable, et ces points sont ensuite échangeables chez des partenaires participants. Une petite virée au spa pour avoir fait plus de vélo, c’est tentant, non ?

D’un autre côté, il y a aussi une motivation croissante et profonde pour atteindre la carboneutralité. Avec ses indicateurs précis (basés sur les senseurs intégrés au téléphone, tels que l’accéléromètre), Ekotag Move permet de déterminer quelles actions concrètes sont à préconiser pour réduire sa trace environnementale, et en deuxième lieu, de payer pour des initiatives qui compensent entièrement le restant de son empreinte carbone.

 

L’expérimentation : 1 mois, 800 usagers

La version alpha d’Ekotag Move est en développement et devrait être lancée prochainement pour être testée par un bassin de 800 volontaires. Les petites et grandes entreprises, les municipalités, les associations étudiantes et le grand public sont d’ailleurs invités à manifester leur intérêt pour participer à cette expérimentation.

Les premiers usagers feront l’essai de la plateforme durant un mois. La grande question à laquelle ce test devrait répondre est la suivante : l’utilisation de l’application réussit-elle bel et bien à changer les comportements ?

En plus de contribuer à l’amélioration des habitudes de transport, la plateforme permettra d’accumuler une foule de données sur les modes de déplacement des populations. Son partenariat avec Jalon va en ce sens : Ekotag Move offrira les données récoltées de manière anonyme pour nourrir la banque de données actuellement en développement. 

Et la suite ? Si Ekotag Move a du succès, parions qu’elle sera la première d’une série d’applis destinées à mesurer divers aspects de notre production de carbone. Parce que d’ici au jour où nous vivrons dans un monde carboneutre, il y a encore du chemin à faire. 

 

Ekotag Move fait partie des entreprises participant au « Programme d’expérimentations riches en données liées à la mobilité ». Ce programme, soutenu par le MEI, facilite la réalisation de projets d’expérimentations visant à tester de nouveaux produits ou services en lien avec la mobilité. Ces projets doivent utiliser les données de la plateforme développée par Jalon de façon innovante ou bien l’alimenter en nouvelles données. 

Équipe Jalon

Nouvelles // Événements