Mobiliser - Nouvelles

MUVE : faciliter l’accès au transport adapté

Il y a quelques années, l’entrepreneur en série Anthony W. Shannon est entré dans un véhicule à Toronto et a été frappé par l’aménagement parfait qui y avait été fait pour les personnes à mobilité réduite. Son oncle étant atteint de sclérose latérale amyotrophique, le jeune homme connaissait bien les tourments qui accompagnent la vie en fauteuil roulant. C’est ce jour-là qu’il a eu l’idée de démarrer sa troisième compagnie, qui porte aujourd’hui le nom de MUVE (pour My Universal Vision for Everyone) : une application permettant d’offrir du transport accessible, à très peu de frais, à tous ceux qui en ont besoin.

Un besoin criant

Quand Anthony souligne qu’un milliard d’individus dans le monde vivent avec un handicap, personne ne le croit. Pourtant, ce chiffre vient des Nations Unies et il n’a rien de farfelu. Lorsqu’on pense à tous les gens ayant un trouble qui peut affecter la marche, aux vétérans, aux gens âgés, aux personnes malvoyantes ou atteintes de surdité, et bien d’autres encore, on réalise que ce qu’on tient pour acquis est loin d’être aisé pour tous. Pour ces personnes, se déplacer n’a rien de facile, même au sein de leur ville. À Montréal par exemple, la STM offre du transport adapté sur demande, mais un usager doit parfois attendre plus de vingt-quatre heures pour qu’un véhicule soit disponible pour son trajet.

Mettre la technologie au service du bien commun

Accompagné d’une équipe de développeurs chevronnés, Anthony a donc lancé MUVE avec ses partenaires Nick et Peter Grande, il y a trois ans déjà. L’application est actuellement utilisée au Michigan et son expansion dans le Grand Montréal, ailleurs au Canada et dans d’autres états américains ne saurait tarder. Son fonctionnement est simple : l’interface est assez semblable aux applis de l’industrie du taxi déjà bien connues du grand public. En plus de commander un véhicule adapté, les utilisateurs peuvent s’entraider en indiquant sur la carte les endroits où ils ont reçu un service approprié pour leur condition, les lieux où des rampes d’accès sont offertes, et cetera. La plateforme comprend également un volet événementiel, qui liste des événements dans les environs conçus pour les personnes à mobilité réduite et leur permet de réserver d’emblée leur transport pour y assister. Les chauffeurs, eux, ont aussi leur interface, tout comme les centres de répartitions des grandes sociétés de transport — une interface qui leur permet de recevoir et de distribuer les demandes aux divers chauffeurs. Car c’est bien le but : que les sociétés de transport gouvernementales adhèrent à MUVE et financent les déplacements de ses usagers. De cette manière, un utilisateur n’aurait qu’à payer quelques dollars pour sa course, comme lorsqu’il a recours au transport adapté de la STM, par exemple. MUVE élargit l’offre actuelle et vise à prodiguer des services au plus grand nombre, peu importe la situation
financière des personnes. L’apport des gouvernements au projet est donc essentiel.

Le futur se dessine

« Quand on travaille pour réaliser de bonnes choses, les portes s’ouvrent. Parfois, chez MUVE, il nous suffit de rafraîchir notre boîte de courriels et magie : les bonnes nouvelles sont là ! », raconte Anthony. Il faut dire que depuis qu’elle a été nommée comme jeune entreprise à garder à l’œil au National Shared Mobility Summit, sa startup bénéficie d’une bonne visibilité. L’entrepreneur confirme d’ailleurs que l’application sera lancée à court ou moyen terme dans trois à cinq nouveaux marchés, dont l’état du Texas et la ville de Chicago. Ultimement, ce qu’il espère plus que tout, c’est que son application soit bientôt fonctionnelle au Québec, sa province d’origine, ainsi que partout aux États-Unis, au Canada et peut-être même en Europe. Et –c’est ce qu’on lui souhaite ardemment, pour le bien de tous.

MUVE fait partie des startups sélectionnées au sein de la « Vitrine synergique en mobilité durable ». Ce programme d’accompagnement personnalisé, développé par Jalon et soutenu par le MEI, a pour objectif de valoriser les startups en créant des conditions favorables de visibilité, de synergie et de croissance dans l’écosystème de la mobilité durable et intelligente québécois. Fort de cette vitrine, Jalon soutient la notoriété de MUVE et le maillage avec ses clients potentiels
tels que les opérateurs de transport collectif du Grand Montréal (STM, STL…).

Équipe Jalon

Nouvelles // Événements