Nouvelles - Stimuler

Véhicules autonomes – retour sur l’année 2019

Chez Jalon, nous avons la conviction que le véhicule autonome ne doit pas être individuel, mais au contraire collectif et partagé. De plus, au-delà des questions d’enjeux technologiques et de réglementation, Jalon s’intéresse également aux questions liées à l’adoption de l’arrivée du véhicule autonome pour les citoyens et l’aspect utilisateur. Nous avons d’ailleurs réalisé une chaîne de valeur (ci-dessus) illustrant notre positionnement sur la question. 

 

C’est dans cet état d’esprit que nous avons travaillé sur plusieurs dossiers en lien avec les véhicules autonomes à la fin de l’année 2018 et au cours de l’année 2019, touchant à l’expérience du passager à bord, mais également sur les critères pour choisir des véhicules qui correspondent aux attentes expérientielles des passagers.

 

Expérience du point de vue du conducteur

En octobre 2018, Jalon a pris l’initiative de réaliser une première expérimentation en mode exploratoire sur la piste d’essai de Blainville, afin de comprendre le comportement des « conducteurs » de véhicules autonomes dans une perspective d’autonomie de niveau 4, c’est-à-dire qu’aucune assistance de la part du « conducteur » n’est requise. 

 

Notre objectif ? Appréhender la relation des usagers avec l’autonomie des véhicules et comprendre quelle est leur expérience vécue à bord. Curieux d’en savoir plus sur l’expérience et les constats? Lisez notre article ou consultez notre courte vidéo sur le sujet. 

 

L’expérience d’usages à bord imaginée par le designer

En juin 2019, en collaboration avec les étudiants de l’École de design de Nantes-Atlantique, basée à Montréal, nous avons travaillé sur les services de mobilité et les expériences à bord associés à l’usage d’une navette partagée. Pour ce travail conceptuel, les étudiants se sont inspirés d’une plateforme fictive basée sur celle actuellement utilisée par l’autobus LionM.

Pour en savoir plus sur ce projet, consultez notre article.

 

Navettes autonomes : questionnaire et critères de sélection

 

Mieux comprendre l’usage des véhicules autonomes mutualisés permettra de faire des choix plus éclairés pour l’avenir, qui ne seront pas juste considérés par des critères techniques. C’est dans cette optique que nous avons été impliqué dans deux dossiers connexes relatifs aux navettes autonomes en 2019, en collaboration avec la ville de Montréal : 

 

Navette autonome du marché Maisonneuve :La ville de Montréal, pour son deuxième projet de navette autonome publique, a sollicité Jalon pour l’accompagner sur la compréhension des attentes des utilisateurs de la navette et du ressenti vécu à bord. Tout comme nous l’avions fait autour de la navette en circulation dans l’enceinte du parc olympique à l’automne 2018, nous avons réalisé par l’intermédiaire de notre partenaire Ergoweb des sondages sur le terrain nous permettant de recueillir le ressenti des utilisateurs. Pour en savoir plus, consultez notre article à ce sujet. 

 

Critères de sélection d’expérimentation de projets pilotes de navettes autonomes : En plus des projets en cours, la ville souhaite lancer un appel à projets incitant les arrondissements à déposer des projets d’exploitation de navette autonome dans le but de rendre un service attendu à ses citoyens. Afin d’évaluer et de documenter les différentes propositions, Jalon accompagne la ville dans la définition d’une grille de critères qui se veut exhaustive pour assurer la qualité des expérimentations qui seront choisies ainsi que leur complémentarité dans le temps. 

 

Table ronde à Movin’On

Dans le cadre de l’édition 2019 de Movin’on, nous avons également organisé et animé une table ronde avec Frédéric Charon, gestionnaire de la stratégie technologique, Faurecia;  John Stepovy, directeur des ventes et du développement des affaires, Pacific Western Transport; Mark Purdon, assistant professeur en urbanisme à l’UQAM et Ted Graham, chef de l’innovation ouverte, General Motors.

 

La thématique “Collective, partagée, privée : quelle est la place des véhicules autonomes dans une vision future de la mobilité?” a permis de discuter de l’intégration dans nos villes des véhicules autonomes totalement autonomes (niveau 5), qui font déjà l’objet de nombreuses projections souvent divergentes.

 

Le panel a permis d’explorer de multiples scénarios, les impacts anticipés par différents acteurs de la mobilité et de discuter de la trajectoire qui incarne le mieux un futur désirable. Cet échange a aussi été l’occasion de mieux comprendre les visions et enjeux des acteurs, ainsi que le rôle que joueront les industriels et régulateurs pour que l’arrivée des véhicules autonomes tiennent ses promesses.

 

Continuez la réflexion avec nous

En 2020, nous continuerons de travailler sur l’ensemble de ces sujets et partager nos constats, entre autre par l’entremise d’une communauté d’intérêts sur les véhicules autonomes que nous souhaitons créer. Faites-nous part de votre intérêt à vous joindre à nous!

 

Équipe Jalon