Mobiliser - Nouvelles

La mobilité, au féminin : 8 suggestions de lectures inspirantes sur les femmes, la ville et la mobilité

Facteur déterminant dans le processus d’intégration sociale et économique des individus, la mobilité représente un enjeu pour l’équité sociale et l’émancipation. Or la perspective du genre dans les projets issus du secteur des transports est encore peu considérée. Sans la prise en compte de ces données liées au genre, toute analyse et projection des tendances en transport n’en seraient que biaisées. Dans le cadre de sa mission pour rendre la mobilité plus durable, plus inclusive, Jalon se penche actuellement sur la mobilité au féminin. 

Ainsi, en cette Journée internationale des droits des femmes, l’équipe Jalon vous a préparé une petite sélection sans prétention de livres qui ont captés notre attention. Ces ouvrages peuvent nous amener à approfondir notre connaissance des réalités liées au genre en matière de mobilité et à élargir nos horizons sur les enjeux et problématiques rencontrés par les femmes au quotidien. Situation économique, âge, type de ménage, insécurité sont autant de variables qui influencent les comportements et les modes de déplacements de la gent féminine. 

Vous trouverez également dans cette liste, des livres de femmes inspirantes qui ont changé ou essaient de changer les choses à leur manière! 

 

Bonne lecture!

 

Femmes invisibles, de Caroline Criado Perez

Bien que ce livre ne traite pas exclusivement de mobilité, il nous amène à nous questionner sur les biais reliés à l’absence de données dans la conception des objets, du monde, et des politiques publiques. On y retrouvera certains exemples appliqués à la mobilité tels que les essais de choc automobile (crash test) dont les résultats se basent sur la physionomie des hommes ou encore les politiques de déneigement qui, en apparence fonctionnelles, nuisent aux femmes.

La ville faite par et pour les hommes, de Yves Raibaud 

Cet essai met en lumière la suprématie masculine dans l’espace urbain : forte majorité d’hommes en politique et en urbanisme, domination des grands hommes reflétée par les monuments et les noms de rues, offre de loisirs subventionnée profitant en grande partie aux garçons, offre de transports insensible au genre, etc. Des conseils pour rendre la ville plus égalitaire sont également présentés.

Feminist City: Claiming Space in a Man-Made World, de Leslie Kern

Le sentiment d’insécurité dans les transports et les villes est souvent cité par les femmes, partout dans le monde, et influence leur manière de se déplacer et occuper les espaces publics.  Ce livre en fait étant, nous expliquant que nos espaces publics ne sont pas conçus pour les femmes.  femmes sont peu prises en compte en tant que mères, travailleuses ou soignantes. Les rues urbaines sont souvent un lieu de menaces plutôt que de communauté. Comment nos métropoles peuvent-elles prendre en compte ces enjeux pour répondre aux besoins des femmes?

Dans Feminist City, Leslie Kern expose ce qui est caché à la vue de tous à travers l’histoire, la culture populaire et son expérience personnelle : les inégalités sociales qui sont ancrées dans nos villes, nos foyers et nos quartiers. Kern offre une vision alternative de la ville féministe. S’attaquant à la peur, à la maternité, à l’amitié, à l’activisme, aux joies et aux dangers de la solitude, Kern expose une approche féministe intersectionnelle des histoires urbaines.

Une route à soi : cyclistes, automobilistes et aviatrices (1890-1940), de Catherine Blais

Au début du XXe siècle, la bicyclette, l’automobile et l’avion s’imposent dans le paysage des grandes métropoles occidentales. S’ils sont, pour tous, des symboles de vitesse, de liberté et d’indépendance, ces moyens de transport représentent pour les femmes l’occasion inédite de sortir du cercle étroit de leur existence. Elles peuvent désormais fuir les espaces et les rôles assignés à leur sexe, entrer en rupture avec un certain ordre social et s’offrir, enfin, la possibilité de tracer leur propre chemin. Ce livre suit les routes des cyclistes, des chauffeuses et des aviatrices, principales incarnations de la fugitive à l’époque moderne, afin d’en définir l’imaginaire, c’est-à-dire la manière dont elles ont été perçues, pensées et mises en scène par la société. À partir de l’étude des représentations littéraires et iconographiques de ces femmes en mouvement, mais aussi des récits écrits par des auteures ayant elles-mêmes fait l’expérience des transports, il s’agit non seulement de jeter un nouvel éclairage sur un pan de l’histoire littéraire et culturelle largement négligé, mais également de comprendre les liens étroits qui unissent mobilité et émancipation féminine entre 1890 et 1940.

Discrimination by Design: A Feminist Critique of the Man-Made Environment, de Leslie Kanes Weisman

L’espace public et la mobilité sont étroitement liés. Ici Discrimination by Design fait le compte-rendu des processus sociaux complexes et des luttes de pouvoir impliqués dans la construction et le contrôle de l’espace. Leslie Kanes Weisman retrace l’histoire sociale et architecturale du gratte-ciel, des hôpitaux pour les naissances, du centre commercial, de la maison de rêve de la famille nucléaire, etc. 

En abordant l’espace public avec un angle féministe, Weisman soulève de nombreuses questions. Quand les femmes se sentent-elles en danger dans les villes, et pourquoi? Pourquoi tant de sans-abri préfèrent-ils dormir dans la rue plutôt que dans des refuges gérés par la ville? Pourquoi la crise actuelle du logement représente-t-elle une plus grande menace pour les femmes que pour les hommes? De quoi auraient l’air les logements, les communautés et les bâtiments publics s’ils étaient conçus pour favoriser des relations d’égalité et d’intégralité environnementale? Et comment pouvons-nous commencer à imaginer un paysage aussi radicalement différent? À travers ces pages, Weisman propose des conseils pratiques qui s’adressent tant aux décideurs politiques, qu’aux architectes et urbanistes.

Flâneuse : reconquérir la ville pas à pas, de Lauren Elkin

Se promener à pied, déambuler, voilà une pratique de mobilité qui encore aujourd’hui n’est pas accessible à toutes les femmes dans le monde. Mi-méandre culturel, mi-mémoire, Flâneuse nous emmène dans une virée nettement cosmopolite qui commence à New York, où Elkin a grandi, et nous transporte de Paris à Venise, Tokyo et Londres, toutes les villes où elle a vécu. Elle nous montre les chemins battus par des flâneuses telles que le romancier George Sand, qui se travestit au XIXe siècle, l’artiste parisienne Sophie Calle, la correspondante de guerre Martha Gellhorn et l’écrivain Jean Rhys. Elkin crée une mosaïque de ce que les milieux urbains ont signifié pour les femmes, en retraçant à travers la littérature, l’art, l’histoire et le cinéma la relation parfois exaltante, parfois tendue que les femmes entretiennent avec la métropole.

Streetfight, de Janette Sadik-Khan

En tant que commissaire aux transports de la ville de New York, Janette Sadik-Khan a transformé, ce qui pouvait paraître impossible, les rues de l’une des villes les plus grandes du monde grâce à une approche spectaculaire et efficace. Le simple fait de peindre une partie de la rue pour en faire une place ou une voie de bus a non seulement rendu la rue plus sûre, mais a également réduit les embouteillages tout en facilitant la circulation des piétons. L’expérience a confirmé que si l’on comprend la rue, on peut en améliorer le fonctionnement sans avoir à la reconstruire totalement, mais en réaménageant l’espace qui s’y trouve déjà.

Rosa Parks: La femme qui a changé l’Amérique, d’Éric Simard

En octobre 2005, aux États-Unis, mourait une très vieille dame qui avait consacré son existence au service d’une cause : celle de la justice.

Une cinquantaine d’années auparavant, Rosa Parks, couturière noire de Montgomery, Alabama, refusait de céder sa place dans le bus à un Blanc, bravant ainsi les lois ségrégationnistes de l’État. Son geste a servi de déclencheur à un mouvement de grande ampleur : le boycott des bus de Montgomery. Rosa Parks est une figure importante de la lutte contre la ségrégation raciale dans les lieux publics.

Notre équipe travaille présentement à identifier les enjeux d’équité qui touchent les femmes en mobilité et les projets et initiatives en mobilité sur le terrain qui permettent de faire changer les choses.

Le sujet des femmes et leur mobilité vous interpelle? On vous invite à communiquer avec nous à web@jalonmtl.org !

Équipe Jalon

Nouvelles // Événements